Le Verger Éditeur

Éditeur humaniste depuis 1988

Accueil > Le grenier > Humour > Ah ! Mes aïeux…

Ah ! Mes aïeux…

Françoise Rodary et Geneviève Weber

vendredi 12 novembre 2010

Deux siècles de bévues et curiosités rassemblées par Françoise Rodary et Geneviève Weber, illustrées par Rodho

L’histoire de nos familles est un bonheur qui se partage, une passion vivante… et drôle !

Les registres paroissiaux contiennent toutes sortes de mentions bizarres ou comiques, qui font les délices du généalogiste. Invraisemblables galimatias, hilarantes erreurs de dates, formulations alambiquées, propos douteux, com­mérages… tout y passe.

Les généalogistes Geneviève Boillon-Weber et Françoise Rodary, en marge de leurs travaux, ont eu l’idée de noter les plus curieuses de ces “perles”. De façon naturelle, leurs confrères se sont pris au jeu et leur en ont communiqué d’autres.

Ce petit livre, unique en son genre, rassemble les plus croustillantes de leurs trouvailles, toutes authentiques, relevées dans plus de deux siècles de registres paroissiaux.

Au fil des chapitres, des pages explicatives aident le néophyte à décrypter les termes et les coutumes d’antan.

Rodho (Marianne2, Rue89, LePost.fr…) les illustre avec une sympathique ironie.

Pour transmettre le virus de la généalogie, de 4 à 94 ans !

Feuilletez ce livre en ligne ! (clic au centre du cadre pour le voir plein écran)

Messages

  • C’est bien ce que j’ai pu retrouver au cours de mes nombreuse recherches dans les archives départementales et, maintenant, en ligne par Internet.

  • tout à fait crédible ! un demi siècle de "pratique" généalogique m’a fait rencontrer bien des perles et des explications parfois mystérieuses que j’ai également collectionnées, partagées mais non publiées. C’est donc une bonne idée de le faire. Cependant, sorties de leur contexte ou du registre, elle perdent de leur piquant.
    C’est un bon début qui donnera l’idée de collationner davantage de ces loufoqueries qui montrent que nos ancêtres étaient bien humains, et que les curés-juges ne manquaient pas de voir la paille dans l’œil de leurs ouailles...
    Félicitations !
    erday@]cegetel.net - consultant en histoire familiale (région Limousin, France)

    • Merci !
      En fait, j’avais collecte beaucoup plus de perles que celles-ci, mais les restrictions de l’edition ont opere des coupes franches. Il fallait bien limiter.
      Eh oui, nos cures n’etaient pas toujours des saints !
      Bien a vous, et avec mes remerciements pour votre lecture et votre message,
      Francoise

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.