La Louve éditions

Histoire, sources  et littérature

Accueil > La Louve > Textes > Lettres de la « der des der »

Lettres de la « der des der »

Catherine Labaume-Howard

Parution mardi 15 mars 2011

Les lettres à Mérotte : correspondance de Pierre Suberviolle (1914-1918)

Ces lettres ont été retrouvées en 1986 au fond d’un placard. Leur auteur, Pierre Suberviolle, engagé volontaire le 7 août 1914, alors qu’il n’a que 17 ans, écrit à sa famille durant plus de 51 mois.

Mobilisé en tant que chauffeur mécanicien, il combat sur les fronts de l’est et du nord de la France, avant de rejoindre l’armée d’Orient à Salonique et de sillonner l’Albanie, la Macédoine et la Grèce. Rapatrié en octobre 1917, versé dans les chars d’assaut, il est blessé au visage près de Dunkerque peu avant l’armistice.

De ces années de guerre, nous avons ces lettres, surprenantes à plus d’un titre. Mais ce qui apparaît surtout, au-delà d’une guerre évoquée comme avec d’infi-nies précautions, c’est la peinture réaliste d’une certaine bourgeoisie provinciale au sein de laquelle, même si les sentiments ne font pas de doute, il est souvent - quasiment toujours - question d’argent, de relations flatteuses et de principes moraux.

Enfin, cet ouvrage contient également nombre de photos, dont beaucoup sont inédites car oeuvres de l’auteur lui-même.


Catherine Labaume-Howard est née à Montauban dans la maison de son grand-père, Pierre Suberviolle. Aujourd’hui retraitée, elle vit dans l’Aude et se consacre à l’écriture.
https://www.biblioblog.fr/post/2011/04/19/Lettres-de-la-der-des-der-Catherine-Labaume-Howard https://www.histoire-genealogie.com/Lettres-de-la-Der-des-Der http://www.bloghotel.org/alecoutedeslivres/373087/

Broché, 14x20 cm, 272p, 25 €

ISBN 978-2-916488-43-1

Place des libraires Trouvez ce livre chez un libraire avec Place des libraires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.