La Louve éditions

Histoire, sources  et littérature

Accueil > La Louve > Histoire médiévale > Le Matamore Mythe, images et réalités

Le Matamore Mythe, images et réalités

Denise Péricard-Méa

Parution jeudi 15 avril 2010

Saint Jacques Matamore… « Tueur de Maures »… de l’espagnol matar (tuer) et Moro (Maure). Cette étiquette pour le moins agressive, accolée au nom d’un saint chrétien, ne laisse pas de surprendre.

Cet ouvrage a donc pour but de montrer comment on est passé progressivement du saint Jacques évangélisateur au saint Jacques combattant : ainsi de son usage par Béranger de Landore, archevêque, un dominicain qui a conquis son siège l’épée au poing, aidé par saint Jacques, et à propos duquel on trouvera ici la traduction intégrale en français de ses « faits et gestes » rapportés par un contemporain.

Mais au-delà, ce livre met aussi en évidence les diverses utilisations de ce puissant et étrange patronage au cours de l’Histoire, depuis le premier Matamore jusqu’aux années les plus récentes (guerre d’Irak), en passant par les années de la guerre civile qui virent s’affronter les armées du général Franco et celles de la République.

Et justement, de quand datent exactement cette appellation et ses nombreuses repré-sentations iconographiques ? C’est à cette question, entre autres, que cet ouvrage largement illustré s’efforce de répondre.


Denise Péricard-Méa, Docteur en Histoire de l’Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, est membre associé de la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public et chercheur associé au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris, Paris I-Sorbonne-CNRS.

Broché, 14x22 cm, 224p, 22 €

ISBN 978-2-916488-48-6

Place des libraires Trouvez ce livre chez un libraire avec Place des libraires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.